Aurélie Filippetti rencontre la représentante FO de la Locale de Pau pour évoquer l’information de proximité sur les antennes de France 3

Lors de son récent déplacement à Pau, la Ministre de la Culture a souhaité rencontrer Elise Daycard, journaliste et représentante du personnel Force Ouvrière. Elles ont pu échanger sur la situation préoccupante des locales de France 3 et notamment sur la fermeture récente de la locale de Grenoble.

 La ministre, originaire de Moselle, n’a pas pas oublié que c’est la Locale de Metz qui a subi la première fermeture « par mesure d’économie…» 

Au début de l’entretien, Elise Daycard a exposé la situation objective des locales dans le Pôle Sud-ouest de France 3 : un journal de 7 minutes, 3 équipes par jour, voire 2 comme à Pau, des téléspectateurs fidèles…

L’élue DP FO a rappelé qu’en octobre dernier, les membres de la « commission des locales du pôle Sud Ouest » ont exprimé leur forte inquiétude après l’annonce des fermetures des locales pour les vacances de la Toussaint et de Noël. François Guilbeau, le directeur général de France 3  avait alors expliqué que « les locales ne rentraient pas dans la mission de service public de France 3. »

La situation de l’information locale de proximité est préoccupante

La journaliste paloise a alors demandé si dans le cadre de la renégociation du Contrat d’Objectifs et de Moyens (COM) qui se déroule actuellement entre le Gouvernement et la direction générale de France Télévisions, « on pourrait faire entrer les locales de France 3 dans cette mission de service public. Elle a rappelé « la vive inquiétude de tous les salariés quant aux fermetures des locales intégrées, comme celle de Grenoble. »

La Ministre de la Culture a profité de sa venue à Pau dans le cadre de l'inauguration d'une médiathèque pour rencontrer Elise Daycart, journaliste et représentante FO dans le Pôle Sud-ouest de France 3

Aurélie Filippetti a semblé parfaitement au courant de la situation. Elle a répondu à la représentante de Force Ouvrière que le « COM allait prendre du temps » et « qu’il faut mieux agir avant … »

La locataire de la rue de Valois a précisé que des annonces étaient prévues « fin janvier, début février sur les grandes lignes stratégiques de France Télévisions », et notamment « sur le renforcement de l’info à France 3. »

« l’ADN de France 3, c’est la proximité ! »

La Ministre de la Culture a rappelé que pour elle, « l’ADN de France 3, c’est la proximité », et que par proximité elle « entend l’information locale. » Elle a d’ailleurs regretté « le double discours » au sujet de la proximité : celui qu’elle entend à Paris, et celui qu’elle constate en régions, qui est exactement tout « le contraire » : « restrictions budgétaires et fermetures des locales en fin d’année. » La ministre a expliqué que « les fermetures des locales en fin d’année » n’étaient pas dues à la baisse de la dotation de l’Etat mais « à une mauvaise gestion du pôle Sud-ouest. »

Aurélie Filippetti a donc apporté un soutien très clair aux salariés de France 3 et notamment à tous les salariés qui travaillent dans les locales.

Force Ouvrière attend maintenant de voir si les paroles suivront les actes…

Related posts

One Thought to “Aurélie Filippetti rencontre la représentante FO de la Locale de Pau pour évoquer l’information de proximité sur les antennes de France 3”

  1. Susie

    Votre blog est incroyable ! C’est super intéréssant. Bravo, bravo, bravo. J’ai adoré lire vos articles. Je vais être une fidèle c’est sûr.

Leave a Comment