Accord handicap de France Télévisions : il faut que la Direction Générale du Travail dise « Oui » !

Force Ouvrière et les trois autres organisations syndicales représentatives, CGT, CFDT, et SNJ ont signé le mois dernier, le 3ème accord handicap du groupe.  Il a pour objectifs de développer : l’insertion dans l’entreprise, le maintien dans l’emploi et de faire évoluer les carrières des personnes en situation de handicap.

Afficher l'image d'origine

Engagés fortement dans cet accord, Force Ouvrière va le défendre demain, devant la direction générale du travail afin de le faire valider.

La défense des salariés en situation de handicap a toujours été une préoccupation cardinale de notre syndicat. C’est Force Ouvrière qui est à l’origine de la Loi du 11 février 2005 portant sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

La signature de ce nouvel accord implique une co-responsabilité des organisations syndicales signataires et de la Direction puisqu’il s’agit de gestion de fonds publics. La volonté partagée des partenaires sociaux est la progression régulière et significative du taux d’emploi direct et indirect au sein du groupe France Télévisions.

Au-delà de la lutte contre toute discrimination, FO sera très attentif au respect de deux principes forts inscrits dans cet accord, le respect de la confidentialité et le fait de mettre la personne en situation de handicap au cœur du dispositif.

Les mesures du précédent accord ont été reconduites dans leur totalité et améliorées.

Le diagnostic partagé avec la direction a permis d’engager des discussions fructueuses autour de plusieurs axes :

– la gestion de carrière, la rémunération et l’accès à l’encadrement. Les parties signataires s’engagent à faire respecter le principe d’équité et pour la première fois un focus puis un suivi particulier des situations individuelles sera mis en place pour suivre l’évolution des rémunérations et l’accès à l’encadrement des personnes en situation de handicap à travers la mise en œuvre de mesures correctives si nécessaire.

– la création d’un comité d’emploi pour gérer notamment le suivi individuel et les situations complexes.

– la volonté de développer une vraie stratégie d’achats responsables auprès des entreprises adaptées.

– le travail à distance et le « don de jours » pour faire face à des situations particulières.

L’ensemble du dispositif sera piloté au niveau du groupe par un Comité de Coordination et d’Orientation Groupe Handicap (CCOGH).

Cet accord prendra effet le 1er janvier 2016 et s’appliquera à France Télévisions comme dans les filiales du groupe, France Télévisions Publicité (FTP), MultiMedia France Productions (MFP) et France Télévisions Distribution (FTD), pour une durée de 5 ans de 2016 à 2020.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter.

Related posts

Leave a Comment