Préavis des JRI de France 2 : la direction à petit pas

Suite au préavis de grève des JRI de France 2 et des organisations syndicales FO, CGT, CFDT, SNJ et CGC, la direction a esquissé quelques réponses aux revendications du service. (voir le projet de protocole d’accord proposé par la direction ci-dessous).

1/ La direction répond à la première revendication en s’engageant sur le poste de rédacteur en chef qui doit être pourvu lors du prochain Comité de Mobilité du 18 novembre.

2/ Concernant la surcharge de travail, « la direction reconnaît que le volume de recours aux CDD a été partiellement réduit pour tenir compte des contraintes économiques qui pèse sur l’entreprise». Elle précise que ce recours est toujours possible et pratiqué ».

Cela étant, elle « s’engage à procéder à des recrutements de JRI parmi les CDD auxquels la rédaction fait appel ». Le nombre de ces recrutements sera fonction « des inaptitudes, du recours récurrent aux CDD, des besoins actuel et futur de la rédaction ». La direction veut fixer un calendrier pour ces recrutements qu’elle présentera à la prochaine réunion.

Sur cette question de l’emploi et par conséquent de l’activité du service, la direction affirme ne pas avoir commandité d’audit des magazines. Elle « confirme son attachement à ce que la rédaction et les JRI de France 2 en particulier, contribuent largement à la réalisation de ces magazines ».

3/ S’agissant de l’utilisation du moyen de transmission TV U Pack, la direction considère que cela « améliore la couverture de l’actualité, le contenu des éditions, donne plus de temps à la fabrication des sujets, participe à la réduction du risque routier inhérent au rapatriement physique des rushs ». Elle précise que «tous les membres de l’équipe de reportage : journalistes rédacteurs, JRI, monteurs itinérants, chefs opérateurs de prise de son sont susceptibles de l’utiliser sans exclusive ».

La direction propose de mettre en place un groupe de travail avant la fin novembre pour définir les modalités d’utilisation de ce matériel. Soucieuses des conséquences qu’un tel matériel pourrait entraîner sur la santé des salariés, les organisations syndicales souhaitent la réunion d’un CSHCT extraordinaire sur cette question (d’autant que la fiche réflex a été modifiée de façon unilatérale par la direction) et un moratoire sur son utilisation pour les rédactions nationales. FO souhaite que les modalités d’utilisations définies à cette occasion soient également appliquées en régions où les journalistes utilisent ces matériels depuis presque 2 ans.

4/ S’agissant des projets de l’entreprise et notamment Info 2015, la direction propose aux JRI des réunions d’échange trimestrielles. La première réunion aurait lieu courant novembre.

En conclusion, Force Ouvrière considère que des réponses satisfaisantes sont apportées sur les points 1 et 4. Sur la question de l’emploi (point 2), nous attendons le calendrier de recrutement des nouveaux personnels et une évaluation de l’impact que cela aura sur la collaboration des précaires (pigistes). Quant au point 3, FO demande un CHSCT extraordinaire concernant l’utilisation du TV U Pack (pour revoir notamment la fiche réflexe) et dans l’attente, un moratoire sur son utilisation pour les salariés des rédactions nationales.   

ANNEXE

Direction des Ressources Humaines

France Télévisions – Information et Sports

PROTOCOLE D’ACCORD

RELATIF AU SERVICE PRISE DE VUES DE LA REDACTION DE FRANCE 2

DU 3 NOVEMBRE 2015

Les Organisations Syndicales CFDT, CGC, SNJ et CGT ont déposé un préavis de grève le 12 octobre, rejointes le 14 octobre par FO, appelant à cesser le travail le 3 novembre 2015 à 0H00 pour une durée indéterminée. La Direction a rencontré les Organisations Syndicales dépositaires de ce préavis le 14 octobre 2015.

A l’occasion de ces discussions, la Direction a apporté les précisions suivantes :

–  La mise en consultation du poste de chef de service prise de vues est prévue

– La Direction de l’information n’a pas commandité d’audit des magazines. Elle confirme son attachement à ce que la rédaction de France 2 et les JRI de France 2 en particulier, contribuent largement à la réalisation de ces magazines. Si le magazine Complément d’Enquête a du faire appel à un OPV, c’est en raison de circonstances exceptionnelles.

– Le volume de recours aux CDD a été partiellement réduit pour tenir compte des contraintes économiques qui pèsent sur l’entreprise. Ce recours est toujours possible et pratiqué.

A l’issue des discussions les dispositions suivantes ont été arrêtées.

Article 1 : Pourvoi du poste de chef de service Prise de vues de la rédaction de France 2

Ce poste a été publié le Jeudi 15 octobre 2015, conformément aux engagements du Directeur de l’Information. La procédure de recrutement sera menée pour permettre un examen de ce poste lors de la réunion du Comité Mobilité du 18/11/2015. Le chef de service aura le titre de Rédacteur en chef.

Article 2 : Emplois JRI

La Direction s’engage à procéder à des recrutements de JRI parmi les CDD auxquels la rédaction de France 2 fait appel. Le nombre de ces recrutements sera déterminé en prenant en considération le nombre de postes vacants, les inaptitudes, le recours récurrent aux CDD, tenant compte des ajustements d’organisation et de planification pour s’adapter aux besoins actuels et futurs de la rédaction notamment : activité /amplitude de travail / jours de repos, de récupération et de congés à prendre…

Article 3 : Utilisation des TVU Packs

Pour la Direction, la mise en œuvre des moyens de transmission TVU Packs permet d’améliorer notre couverture de l’actualité et le contenu de nos Editions. D’autre part, ce moyen de transmission donne plus de temps à la  fabrication des sujets. Il participe également à la réduction du risque routier inhérent au rapatriement physique des rushs. Tous les membres de l’équipe de  reportage, Journalistes rédacteurs, reporteurs d’images, Monteurs itinérants, OPS sont susceptibles de l’utiliser, sans exclusive. C’est pourquoi la Direction s’engage à entamer des discussions avant la fin novembre au sein d’un groupe de professionnels des métiers de reportage et de chefs de service. Ce groupe de travail sera chargé de faire des propositions en matière d’utilisation de ce type de matériel de transmission.

Article 4 : Actions de communication

Les discussions ont mis en évidence une insuffisance d’information des JRI à propos des projets de l’entreprise, touchant à la rédaction. C’est pourquoi, des réunions d’échanges entre la Direction et le service de Prise de Vues seront systématisées selon un rythme trimestriel. D’ores et déjà, une première réunion en présence du Directeur de l’Information sera programmée dans le courant du mois de novembre, parmi les thèmes abordés figurera le projet Info 2015.

La signature du présent Protocole vaut levée immédiate du préavis de grève.

Paris, le 19 octobre 2015.

Related posts

Leave a Comment