Annus horribilis

Au beau milieu de l’été, en pleine affaire Benalla, le couperet est tombé. Dans un communiqué envoyé par Matignon, le Gouvernement a officialisé sa feuille de route concernant la transformation de l’audiovisuel public en annonçant un plan drastique d’économie de l’ordre de 190 millions d’euros d’ici à 2022. Ce plan intervient après plusieurs autres plans de restructuration qui ne sont même pas encore achevés. C’est France Télévisions qui devra réaliser la majeure partie de ces économies : officiellement 160 millions d’euros sur la période, dont 35 millions d’euros sur le budget…

Lire ...