Méfions-nous de la réforme de l’audiovisuel public qui dort…

Ceux qui pensent que nous allons passer au travers des gouttes se leurrent. Après le droit du travail, les formations, les chemins de fer, ce sera le tour de l’audiovisuel public et de France Télévisions. Le Président de la République, Emmanuel Macron, qui avait qualifié selon des députés LREM « de honte de la République » l’audiovisuel public, ne cache plus son exaspération de ne pas voir avancer ce dossier. Promis en janvier, puis remis au premier trimestre de cette année, le calendrier de la réforme s’est détendu jusqu’au second semestre. Trop…

Read More