2014 : Accorder les violons

POLE NORD-OUEST

10_j8upd

– APPLICATION DU TEMPS DE TRAVAIL –

Cette nouvelle année, c’est d’abord la traduction du nouveau temps de travail dans la vie professionnelle des salariés. Son application partielle et unilatérale par la direction a surpris et inquiété tout le monde. Elle a de fait provoqué la confusion dans la planification des organisations du travail dans certains établissements. A Vanves par exemple, ce mécontentement se manifeste par un mouvement de grève : pour les PTA, une baisse d’activité entraine des plannings à 36 heures au lieu de 39 menaçant le maintien des RTT. Pour les journalistes à 35 heures sur 4 jours, des pauses repas plus longues (1h30) imposées sont incompatibles avec le tournage des reportages. Une organisation mise en place au mépris de l’obligation légale d’informer et de consulter préalablement les instances représentatives du personnel. Un passage en force et une déloyauté inacceptable alors que le dialogue social est donné comme priorité par le Président de la République.

– TRANSPOSITION DES PTA –

2014, c’est aussi la transposition fonctionnelle et salariale des PTA dans le nouvel accord collectif par l’acceptation d’un avenant au contrat de travail. Beaucoup ont obtenu satisfaction, d’autres on été repositionnés favorablement en comité de transposition, d’autres encore attendent. Mais il n’est pas question de négliger les derniers dossiers, il s’agit de la carrière des salariés. En outre, des emplois ne sont toujours pas reconnus en régions, des fonctions réellement exercées par certains salariés non plus… FO réaffirme qu’une transposition a minima entrainera du transfert de charge sur les N+1, une dévalorisation des subalternes et par conséquent une dynamique d’entreprise affectée. La direction DOIT reconnaître les fonctions exercées.

– HARMONISATION SALARIALE –

2014, c’est aussi une harmonisation salariale entre ex-société. Il s’agit de rattraper les rémunérations les plus basses au regard d’un salaire médian défini dans chaque fonction. Avec un budget réduit, 40 % des salariés devraient bénéficier de cette harmonisation. FO étudiera toute demande de salarié qui s’estimerait lésé… le clientélisme doit cesser, la justice salariale doit prévaloir partout.

– PLAN DE DEPARTS VOLONTAIRES –

2014, c’est encore le plan de départs volontaires qui doit, selon FO, reposer sur la base d’un réel volontariat. Les modalités d’application doivent être négociées dans les semaines à venir. 361 personnes quitteront l’entreprise, autant devrait bénéficier d’un CDI dans le cadre d’un « plan de dé-précarisation ».

– RESPECT DU DROIT –

Dans ce contexte de fortes mutations, contraint par un plan d’économies sans précédent demandé par la tutelle, de nouveaux efforts sont demandés aux salariés. Dans un climat déjà fortement dégradé ou les risques psycho-sociaux n’ont jamais été aussi importants, pas question de jouer avec le temps de travail pour lequel la responsabilité de l’employeur est directement engagée en cas d’accident. La vie privée de chacun doit être respectée comme l’impose la loi. Force Ouvrière sera extrêmement vigilant au respect du droit.

– DECENTRALISATION –

Enfin, la restructuration de l’entreprise a centralisé les pouvoirs. Le rapport d’Anne Brucy (chargée de mission du Ministère de la culture) sur l’avenir de France 3 pourrait démontrer une exigence de décentralisation nouvelle pour le réseau régional, et la nécessité de l’ancrer davantage dans l’ère numérique. Un projet que Force Ouvrière étudiera dans toutes ses conséquences en matière de programmes, de production, d’information et d’emploi.

Face aux enjeux, aux équilibres sociaux et économiques qui s’imposent; face aux dérives de management que cela pourrait susciter, vous pouvez compter sur l’engagement et le soutien de vos représentants syndicaux FO.

Related posts

Leave a Comment